• Belle à 50 ans: le nouveau souffle

    Il y a une année - Par Grazia

    On ose la médecine esthétique. Oui, car sans excès, on peut redonner à son visage les expressions qui lui vont le mieux. "A partir de 45 ans, les femmes savent ce qu'elles veulent, elles sont raisonnables et raisonnées", confirme Valérie Leduc. Ses traitements de choix : du Botox pour gommer la ride du lion qui donne l'air sévère et/ou de l'acide hyaluronique volumateur, comme Emervel de Galderma, pour bomber une pommette, injecté avec un ancrage lift grâce à un point d'accroche sur chaque tempe. On culpabilise moins. Avec des enfants plus grands, voire déjà partis, on ne se tracasse pas...
    Lire la suite ...