• "On n'arrache pas 24 dents à 18 ans”: le verdict est tombé pour le "dentiste de l'horreur"

    Il y a 18 jours - Par Closer

    Sarah * n'avait que 18 ans lorsque, en une belle journée de 2006, elle a passé la porte du cabinet flambant neuf, installé avenue Saint-Antoine, dans le 15 e arrondissement de Marseille.A la demande de ses parents, la jeune fille prend rendez-vous pour soigner des caries et traiter un problème d'émail, car elle ne consomme "pas assez de produits laitiers". Chez le docteur Lionel Guedj, la clientèle populaire (à 99 % au tiers payant et dont la moitié touche la Couverture médicale universelle, CMU) est bien reçue. Le dentiste est "souriant, gentil, il tutoie, il tape sur l'épaule". Les...
    Lire la suite ...