• Elle s'offre une permanente à 220 euros mais ressort avec les cheveux complètement brûlés: "Je vais me mettre en arrêt de travail"

    Il y a 1 mois - Par RTL Info

    Un comble pour cette Calaisienne, elle-même coiffeuse. La jeune femme qui arborait de soyeux cheveux noirs a désormais les cheveux "brûlés, en pétard, tout droits et cassés", déplore-t-elle dans les colonnes de NordLittoral, le quotidien local qui relate sa mésaventure. Le 18 juillet, elle s'est rendue au salon C'Royal, pourtant réputé, et a demandé une permanente à 220 euros pour boucler ses cheveux naturellement raides. "Elle a dû faire un triple enroulage, ça a pris du temps. Puis elle a posé le produit sans mettre de coton pour protéger la peau, ça coulait sur ma peau et dans mes yeux...
    Lire la suite ...