• La presse qualifie plus souvent de "terroristes" les musulmans commettant des attentats

    Il y a 5 mois - Par RTL Info

    Les journaux flamands relatent différemment les attentats commis par des musulmans que ceux qui sont le fait de non-musulmans, ressort-il d'une étude de l'Université d'Anvers. S'il est fidèle à l'islam, l'auteur est ainsi plus souvent traité de "terroriste". "Il y a dès lors un danger que les gens associent automatiquement et spontanément le terrorisme aux musulmans", préviennent les chercheurs, qui ont scruté les attaques perpétrées entre 2001 et 2016. Des étudiants en sciences politiques ont examiné la manière dont les journaux du nord du pays (De Standaard, De Morgen, Het Laatste Nieuws...
    Lire la suite ...