• Affaire Benalla: le certificat médical du manifestant molesté antidaté par le médecin

    Il y a 27 jours - Par RTL Info

    Le certificat médical relevant des blessures sur le jeune homme molesté par Alexandre Benalla le 1er mai et transmis à la justice a été antidaté, selon l'avocat du manifestant confirmant une information du JDD.
    Le 22 juillet, l'ancien collaborateur du président Emmanuel Macron avait été mis en examen pour "violences en réunion n'ayant pas entraîné d'incapacité temporaire de travail" , sur la base des images le montrant en train de rudoyer, sans arme, un couple en marge d'une manifestation du 1er-Mai place de la Contrescarpe à Paris.
    Mais l'avocat des deux jeunes gens, qui s'étaient portés...
    Lire la suite ...

     

  • Affaire Benalla: le manifestant tabassé par l'ex-garde du corps a fourni un certificat médical antidaté

    Affaire Benalla:  le manifestant tabassé par l'ex-garde du corps a fourni un certificat médical antidaté

    Il y a 27 jours - Par Closermag

    Nouveau rebondissement dans l'affaire Benalla. Pour consolider leur défense, le couple qui avait été filmé en train de se faire tabasser par l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron place de la Contrescarpe à Paris, avait fourni un certificat médical, attestant des blessures de Georgios Delikaris. Cependant, comme le rapporte le Journal du dimanche le 21 octobre, ce document remis à la police est en réalité un faux. En effet, la médecin qui a délivré ce certificat médical reconnaît l'avoir antidaté "de façon à laisser croire que l'examen du jeune homme suivait de peu son interpellation...
    Lire la suite ...

     

  • Affaire Benalla: le manifestant molesté a fourni un certificat médical antidaté, selon le JDD

    Affaire Benalla: le manifestant molesté a fourni un certificat médical antidaté, selon le JDD

    Il y a 27 jours - Par RTL Info

    Le certificat médical relevant des blessures sur le jeune homme molesté par Alexandre Benalla le 1er Mai et transmis à la justice a été antidaté, selon des informations publiées par le Journal du Dimanche.
    Le 22 juillet, l'ancien collaborateur du président Emmanuel Macron avait été mis en examen pour "violences en réunion n'ayant pas entraîné d'incapacité temporaire de travail" , sur la base des images le montrant en train de rudoyer un couple en marge d'une manifestation du 1er-Mai place de la Contrescarpe à Paris.
    Mais l'avocat des deux jeunes gens réclamait depuis une aggravation des...
    Lire la suite ...