• Nordahl Lelandais: comment les gendarmes ont réussi à faire le lien entre Maëlys et Arthur Noyer

    Il y a 3 jours - Par Closermag

    Du lundi 3 mai au vendredi 14, Nordahl Lelandais est entendu dans l'affaire Arthur Noyer. L'ancien maître-chien de 38 ans comparaît devant la cour d'assises de la Savoie, à Chambéry, pour ce meurtre. En mars 2018, il avait avoué avoir croisé le chemin du caporal - qui venait de passer une soirée dans une boîte de nuit à Chambéry - puis avoir mis fin à ses jours suite à une "bagarre". Arthur Noyer , âgé de 23 ans, avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Ces aveux , Nordahl Lelandais les a faits après avoir avoué le meurtre de Maëlys de Araujo. La fillette, âgée de 8 ans, avait...
    Lire la suite ...

     

  • Nordahl Lelandais: le témoignage déconcertant de sa mère, à qui il avait parlé

    Nordahl Lelandais:  le témoignage déconcertant de sa mère, à qui il avait parlé

    Il y a 3 jours - Par Closermag

    Le très attendu procès de Nordahl Lelandais débute lundi 3 mai. L'ancien maître-chien est accusé d'avoir tué le caporal Arthur Noyer âgé de 23 ans dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 après une sortie en boîte de nuit à Chambéry. Il comparaît devant la cour d'assises de la Savoie, à Chambéry, pour ce meurtre. Celui-ci devrait se tenir jusqu'au 14 mai. Il avait nié à plusieurs reprises avant d'avouer avoir croisé le chemin du militaire et l'avoir pris "en stop". Le 29 mars 2018, peu de temps après avoir avoué le meurtre de Maëlys de Araujo , le présumé coupable est finalement passé aux aveux...
    Lire la suite ...

     

  • Nordahl Lelandais: les confidences troublantes de son ex-commandant sur l'ancien maître-chien

    Nordahl Lelandais:  les confidences troublantes de son ex-commandant sur l'ancien maître-chien

    Il y a 3 jours - Par Closermag

    Un comportement violent qui n'était pas passé inaperçu. Lundi 3 mai, Nordahl Lelandais va comparaître devant les assises de Savoie pour le meurtre d'Arthur Noyer commis en 2017, une affaire mise en lumière après la disparition la mort de la petite Maëlys. S'il a reconnu avoir tué le jeune caporal, l'ancien maître-chien a toujours expliqué que son geste était involontaire, et qu'il avait simplement répondu aux coups du jeune homme de 23 ans. Toutefois, de par son passé militaire, le comportement de Nordahl Lelandais était connu d'un grand nombre de ses supérieurs. Dépeint comme un militaire...
    Lire la suite ...