• La Mostra s'achève sur un pied de nez de Jafar Panahi au pouvoir iranien

    Il y a 20 jours - Par RTL Info

    La compétition de la 79e Mostra s'achève sur un pied de nez à la censure: récemment emprisonné, le réalisateur iranien Jafar Panahi a présenté vendredi son dernier opus, une mise en abyme de sa propre situation pour mieux dénoncer l'oppression.
    L'artiste primé dans les plus grands festivals, empêché par son incarcération de venir défendre son film "Les ours n'existent pas", en lice pour le Lion d'or, est omniprésent à l'écran dans un jeu de miroirs reflétant la complexité de sa situation: celle d'un créateur enfermé dans son propre pays.
    La projection réservée à la presse a été saluée par...
    Lire la suite ...