• J'adore mon téléphone, mais je déteste parler dedans

    Il y a 5 mois - Par Chatelaine

    Debrocke/Corbis
    J'ai grandi avec le téléphone. J'ai composé des numéros au hasard et inventé des histoires sans queue ni tête pour faire marcher mes interlocuteurs avant de raccrocher et d'éclater de rire. J'ai passé une nuit entière au bout du fil avec un garçon que je venais de rencontrer. J'ai donné de faux numéros à des inconnus. J'ai regardé l'appareil pendant des heures en attendant sa sonnerie qui annoncerait une grande nouvelle. J'ai été réceptionniste dans un bureau où je répétais «un instant, je vous transfère» des centaines de fois par jour. Je me suis ruinée en appels...
    Lire la suite ...