• Jacqueline Bisset, sex-symbol des Seventies, en 15 clichés irrésistibles

    Il y a 2 mois - Par Vogue

    Elle est encore considérée comme l'une des plus belles femmes du monde. Second rôle chez Roman Polanski au début des années 60, James Bond girl dans "Casino Royale" en 1967, il faudra attendre 1973 pour que la sublime actrice britannique aux yeux verts crève l'écran dans "Le Magnifique" aux côtés de Jean-Paul Belmondo. Son charme mutin et ses courbes affolantes la propulsent au rang de sex-symbol. La scène d'ouverture dans " The Deep" où elle fait de la plongée sous-marine, vêtue d'un tee-shirt blanc transparent, est d'un érotisme dingue. Mais les réalisateurs ne ce contente pas d'un...
    Lire la suite ...