• Les asiatiques représentent désormais 51 % de la clientèle du luxe

    Il y a 1 mois - Par Fashion United

    Dès que la Chine éternue, le secteur du luxe contracte la grippe. On comprend pourquoi. Si historiquement, les clients des produits de luxe étaient européens et américains - puis, à partir des années 80, japonais - la donne a changé en une vingtaine d'années. Cette nouvelle donne, Franck Delpal, économiste à l'Institut Français de la mode, la résume avec clarté cette semaine dans le Madame Figaro: “Dans les années 2000, est apparue une mosaïque émergente avec les Brésiliens et les Chinois. Désormais, les Asiatiques représentent 51 pour cent de la clientèle du luxe, dont 32 pour cent de...
    Lire la suite ...